Les carrioles vertes

Faire prendre conscience que les biodéchets constituent une véritable ressource en promouvant le compostage de proximité

Stade d'avancement : Lancé

Ce projet a été accompagné par le CDPB

Contact : Patricia Bonneau

Adresse : 11 Avenue du Cardinal Lavigerie, Bayonne, France

Site web : https://lescarriolesvertes.wordpress.com/

Téléphone : 0648414930

Contacter
Description du projet

Le projet associatif des carrioles vertes s’inscrit pleinement dans le domaine de l’économie sociale et solidaire. En phase avec la feuille de route pour une économie circulaire (FREC), il vise en particulier à contribuer à l’atteinte de l’objectif majeur qui consiste à réduire les quantités de déchets non dangereux mis en décharge en 2023 de 50% par rapport à 2010.

La mission que s’est fixée l’association est que les déchets de cuisine ne soient plus considérés comme des déchets, avec tout ce que cela comporte de négatif, mais comme une ressource des plus utiles valorisable pour notre environnement.

 Les valeurs :

 -        La solidarité : nous appartenons tous à la même communauté d'intérêt et la transition écologique est notre responsabilité à tous. Nous avons la conviction que les projets collectifs sont une solution motivante et efficace pour atteindre un objectif commun où chacun contribue en fonction de ses compétences et moyens.

-         Le partage : chacun est porteur d’idées et de connaissances. Il est encouragé à les partager pour enrichir le collectif. Cette valeur de partage se traduit dans le mode de fonctionnement qui se veut ouvert et respectueux de chacun.

 -      Le lien intergénérationnel : un travail en commun entre acteurs de différentes générations contribue nécessairement à un enrichissement mutuel dans un esprit d’éducation populaire.

 Pour conclure sur les valeurs, l’association prône l’action dans la bonne humeur et l’enthousiasme et non dans la crainte de l’avenir et dans le jugement. Personne ne doit ressentir la moindre pression pour participer aux actions portées par l’association.  L’envie et le désir de réussir doit être le seul moteur.

 Les principes fondateurs de l’association sont l’utilité sociale, la coopération entre acteurs et un ancrage local.

La réduction des déchets et leur valorisation dont l’utilité sociale est une évidence, doit être davantage partagée, qu’elle ne l’est aujourd’hui, par l’ensemble des acteurs. Nous avons tous un rôle à jouer, citoyens, acteurs économiques, acteurs institutionnels, et des idées nouvelles à apporter pour enrichir les pratiques actuelles. Il n’existe pas de solution unique sur un territoire : le territoire basque et Sud-Landes présente également de forts contrastes entre des zones rurales, parfois très isolées, des pôles urbains plus denses et une zone côtière très peuplée avec une forte saisonnalité, ce qui implique des contraintes et des besoins différents. De plus, la diversité des activités économiques doit conduire la collectivité à inventer des solutions « sur mesure » pour aller vers le zéro-déchet.

L’urgence climatique nous pousse à explorer de nouvelles façons d’agir collectivement.

 Les objectifs :

 Le premier objectif majeur de notre association est de faire prendre conscience que les biodéchets constituent une véritable ressource pour notre environnement, en promouvant le compostage de proximité comme mode de valorisation non énergivore. Le compostage de proximité est à la portée de tous. Il contribue à lutter contre le dérèglement climatique en enrichissant les sols de façon durable, notamment en carbone. La notion de proximité est indissociable de la minimisation de l’empreinte énergétique lié à ce mode de valorisation des déchets.

L’autre objectif majeur est de faire émerger des innovations sociales en favorisant le lien intergénérationnel et la diversité des membres et des partenaires.

Ces deux objectifs que l’on peut qualifier de stratégiques pour l’association se déclinent en objectifs opérationnels qui eux-mêmes se déclinent en plusieurs projets et actions :

-      Innover dans les pratiques de tri et de collecte pour emmener les professionnels à participer à des opérations de compostage de proximité,

-          Accompagner des projets de compostage de proximité en établissement, en collectif…,

-          Diffuser la connaissance du compostage sur le territoire.

 L’intérêt pour le zéro-déchet est croissant, notamment du fait des actions portées par des mouvements tels que Zéro Waste France et ses groupes locaux… Si les filières sur les cartons, verres, cartonnettes, plastiques existent depuis longtemps ou commencent à émerger pour certaines sur l’ensemble du territoire français, la question des biodéchets de cuisine reste entière ou presque. Concernant l’obligation de tri à la source et de valorisation qui sera effective en 2023 pour tous les producteurs inférieurs à 10 tonnes par an, les solutions proposées sont rares. Il existe certes une incitation au compostage pour les particuliers possédant un jardin mais les solutions de compostage en collectif ou en établissement restent extrêmement peu nombreuses au regard du potentiel. Elles pourraient en effet être beaucoup plus nombreuses et accompagnées dans la durée. En ce qui concerne les professionnels, comme ceux de la restauration ou des commerces alimentaires, les solutions adaptées à leur fonctionnement sont à ce jour inexistantes.

Le partenariat :

 L’association agit au sein d’un système partenarial, qui dépasse l’échelle locale. Ce fonctionnement systémique suppose des échanges réguliers sur les positionnements respectifs pour faire évoluer le projet associatif.

 Les partenaires peuvent être classés en plusieurs catégories.

Les partenaires institutionnels :

-          Régionaux ou nationaux : ADEME, Région NA…

-          Locaux : Tranzeko, CCI, CMA, Collectivités locales, syndicats de professionnels

Les associations :

-          Locales : Euskal Moneta et Bihar, Graines de liberté, Otsokop, Txirrind’ola… et porteuses projets sur le zéro déchet comme Roule ma frite 64, Tree6clope, Consigne verre…

-          Nationales : Zéro Waste France, Réseau compost citoyen

Les partenaires économiques :

-          Vente et réparations de cycle ou de remorque

-          Réseau commercial de jardineries

Les partenaires enseignement et recherche :

-          Les 4 lycées agricoles du territoire

-          IUT Bayonne

-          Université Pau et Pays de l’Adour

-          ESTIA

-          Ecole de design de Mont-de-Marsan

 


Ces données ont été fournies par le porteur de projet

Localisation du projet


Projets dans la même thématique


Vous souhaitez référencer votre projet sur le portail Tranz'Eko ?


J'ajoute mon projet